Emeric PLANCHER


Contexte et contenu de ma thèse

Ma thèse CIFRE s'inscrit dans le projet ANR Microstress. Elle est encadrée par V. Favier (PIMM – Arts et Métiers ParisTech), C. Maurice (LGF – École des mines de Saint-Étienne), N. Rupin et J. Stodolna (MMC – EDF).

Un des objectifs du projet Microstress est de mieux comprendre le comportement mécanique local des composants microstructuraux des polycristaux, en couplant mesures de champs de déformations cinématiques et de déformations élastiques (contraintes) à l'échelle du micron. En particulier, mes travaux se concentrent sur le comportement intragranulaire d'un acier austénitique 316L. Ils visent à améliorer la description des phénomènes de concentration de contraintes, à l'origine de dégradations potentielles du matériau.

L’étude du comportement mécanique à l’échelle du grain est aujourd’hui possible grâce à deux avancées majeures. D’une part, les techniques de corrélation d’images (e.g. obtenues au microscope électronique à balayage) autorisent le calcul de champs de déformation intragranulaires. D’autre part, le développement récent de méthodes basées sur le phénomène de diffraction permet d’évaluer les contraintes à cette même échelle.

Mon travail s'appuie sur deux techniques d'évaluation des contraintes : l'HR-EBSD (diffraction d'un rayonnement électronique dans le MEB) et la microdiffraction Laue (diffraction de rayonnements X synchrotron). Je cherche à comparer l'intérêt de ces deux techniques, puis à coupler des mesures de champs de contraintes avec les champs de déformations cinématiques correspondants (obtenus par corrélation d'image), lors d'essais de flexion sur des monocristaux et bicristaux de 316L.

Il est prévu de confronter les résultats expérimentaux à ceux produits par un modèle éléments finis. En prenant en compte les informations sur le champs de contraintes, nous seront en mesure de définir une stratégie nouvelle d'identification de paramètres d'une loi cristalline de comportement.

Cursus

  • Mai – Sep. 2012 : Ingénieur d'études au CNRS. Développements logiciel en lien avec la technique HR-EBSD.
  • Nov. 2011 – Avr. 2012 : Projet de recherche au « Max-Planck-Institut für Eisenforschung ». Étude des mécanismes de la déformation plastique d'un alliage de titane, le « gum metal ».
  • 2011 : Master recherche en sciences et génie des matériaux. Stage réalisé à EDF R&D sur la mesure des déformations élastiques locales par HR-EBSD.
  • 2011 : Ingénieur civil des mines de Saint-Étienne. Stage réalisé chez « IMDEA Materiales » sur la caractérisation du comportement au feu de polymères nanocompostites.

Publications

  • E. Plancher, C.C. Tasan, S. Sandloebes, D. Raabe, On dislocation involvement in Ti–Nb gum metal plasticity, Scripta Materialia, vol. 68, pp. 805-808, 2013. (link)(fullText)
  • A. González, A. Dasari, B. Herrero, E. Plancher, J. Santarén, A. Esteban, S.-H. Lim, Fire retardancy behavior of PLA based nanocomposites, Polymer Degradation and Stability, vol. 97, pp. 248-256, 2012. (link)