06/12/2012 - Soutenance de thèse d'Antoine Blanche

Antoine BLANCHE soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés :

«Effets dissipatifs en fatigue à grand et très grand nombre de cycles»

 

Le 06 décembre 2012 à 10 heures

Université Montpellier 2

salle 50, bâtiment 1

LMGC - CNRS UMR 5508

860, rue de St Priest

34090 Montpellier

 

Directeur de thèse ;  André CHRYSOCHOOS

Co-Directeur de thèse : Nicolas RANC

 

Jury :

Brigitte Bacroix, Directeur de recherche, LPMTM, Examinateur

Sylvain Calloch, Professeur des Universités, LBMS, Examinateur

Éric Charkaluk, Chargé de recherche, LML, Rapporteur

André Chrysochoos, Professeur des Universités, LMGC, Directeur de thèse

André Galtier, Docteur Ingénieur, Ascometal, Examinateur

Nicolas Ranc, Maître de conférences, PIMM, Encadrant

Patrick Villechaise, Directeur de recherche, Institut P’, Rapporteur

 

Résumé

Cette étude présente une analyse mécanique et énergétique de la fatigue des matériaux métalliques à grand et très grand nombre de cycles. Des bilans d’énergie en fatigue sont réalisés à partir de techniques d’imagerie quantitatives. Les sources de chaleur sont déterminées à partir des champs de température mesurés par caméra infrarouge. Les champs cinématiques sont obtenus en utilisant une technique de corrélation d’image numérique et permettent d’estimer l’énergie de déformation mise en jeu. Un premier objectif est d’analyser la pertinence énergétique des concepts de limite de fatigue et d’état cyclique stabilisé. Un deuxième objectif est de comparer les champs de dissipation à l’échelle mésoscopique aux distributions de bandes de glissement. Enfin, la comparaison d’essais de fatigue conventionnelle (30-50 Hz) et ultrasonique (20 kHz) permet d’analyser les effets de la fréquence sur le comportement dissipatif du matériau.

 

Mots-clés : fatigue, dissipation, bilan d’énergie, thermographie infrarouge, corrélation

d’image, microstructure, effet fréquence, bandes de glissement

 

Abstract

This work presents a mechanical and energy analysis of metallic materials during high and very high cycle fatigue tests. Energy balances are derived from quantitative imaging techniques. Heat sources are estimated from temperature fields measured by an infrared camera. Kinematic fields are obtained by using digital image correlation techniques and used to compute the deformation energy. A first aim is to analyse the energy relevance of the concepts of fatigue limit and stabilzed cyclic behavior. A second aim is to compare dissipation fields at mesoscale with the microstrural distribution of slip bands. Finally, conventional (30-50 Hz) and ultrasonic (20 kHz) fatigue tests are used to analyse the frequency effect on the dissipative behavior of the material.

Key words : fatigue, dissipation, energy balance, infrared thermography, digital image correlation, microstructure, frequency effect, persistent slip bands