16/12/2015 - Soutenance de thèse de Sébastien Pouzet

Avis de soutenance

Sous réserve de l’avis favorable des rapporteurs, Sébastien POUZET
Soutiendra publiquement ses travaux de thèse intiulés:
FABRICATION ADDITIVE DE COMPOSITES A MATRICE TITANE PAR FUSION LASER DE POUDRE PROJETEE

Le mercredi 16 décembre 2015 à 14h
Lieu : Arts et Métiers ParisTech
151, bd de l'Hôpital
75013 PARIS
Amphithéâtre Esquillan

Composition du Jury :
M. F. PRIMA,
Professeur, IRCP, Chimie ParisTech , Rapporteur
P. SALLAMAND, Professeur, Lab. ICB, UBFC Le Creusot, Rapporteur
M. R. DENDIEVEL, Professeur, Lab. SIMaP, INP Grenoble, Examinateur
M. C. COLIN, Enseignant-chercheur, CdM, Mines Paristech Evry, Examinateur
M. P. PEYRE, DR CNRS, Lab. PIMM, Arts et Métiers Paristech, Directeur de thèse
M. O. CASTELNAU, DR CNRS, Lab. PIMM, Arts et Métiers ParisTech, Co-directeur de thèse

 

FABRICATION ADDITIVE DE COMPOSITES A MATRICE TITANE PAR FUSION LASER DE POUDRE PROJETEE

RESUME :  Les composites à matrice titane (CMTi) sont des matériaux attractifs pour des applications aéronautiques, en raison de leurs performances mécaniques à haute température et de leur faible densité. La difficulté d’usiner ce type de matériaux rend les procédés de fabrication additive intéressants pour la fabrication de pièces complexes en trois dimensions. Cette étude porte sur l'élaboration de composites à matrice titane par le procédé de fabrication additive par fusion laser de poudre projetée. Dans un premier temps, différents types de poudres- renfort et de préparations de poudre ont été utilisés pour faciliter la mise en œuvre du procédé additif, dans le but d’obtenir des microstructures homogènes. Dans un second temps, l’étude s’est concentrée sur le mélange Ti-6Al-4V / B4C formant des renforts TiB et TiC par voie in-situ dans une matrice de Ti-6Al-4V. Les mécanismes de formation des microstructures obtenues ont pu être expliqués puis une étude des propriétés mécaniques (dureté, module d’Young et comportement sous une sollicitation en traction à chaud et à l’ambiante) a été réalisée afin d’évaluer l’effet du renforcement sur les propriétés mécaniques du matériau. Parmi les résultats importants ce cette étude, la présence de taux de carbone élevés en solution solide dans la matrice de titane a été évoqué comme étant le facteur prédominant dans l'augmentation des propriétés mécaniques avec le taux de B4C.

Mots clés : Fabrication additive, Composite à matrice titane, Fusion, Laser, Poudre projetée, titane

 

ABSTRACT : Titanium matrix composites are attractive materials for aeronautical applications, mainly because of their superior mechanical resistance at elevated temperature, combined with a low density. The critical machinability of such composites makes additive manufacturing processes particularly adapted for building complex 3D shapes. This study has been focused on the Direct Metal Deposition (DMD) of Metal matrix composites. In a first step, various powders and powder blends have been carried out in order to facilitate the DMD process and to obtain homogeneous microstructures. Following this, Ti-6Al-4V / B4C powder blends, allowing to obtain TiB + TiC particles distributed in the Ti matrix were more specifically considered. Metallurgical mechanisms involved in the formation of microstructures were identified prior to an investigation on mechanical properties at ambient and elevated temperature for various DMD process conditions and particle concentrations. Among the most interesting results of this study, the influence of a high carbon content solubilized in the Ti-matrix was considered as a dominant factor to explain the evolution of mechanical properties with increased amounts of reinforcements.

Keywords : DMD, Additive manufacturing, Titanium metal matrix composites, Fusion, Laser, Powder, titanium