18/10/2013 - Soutenance de thèse de Maéva SERROR

Maéva SERROR soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés :

Etude du vieillissement thermique d’un jonc pultrudé en matériau composite

Le Vendredi 18 octobre 10h30
Amphithéâtre Bézier
Arts et Métiers ParisTech
151 Boulevard de l'Hôpital 75013 Paris

 

En raison d’informations confidentielles pouvant être exposées au cours de la présentation, l’assistance est priée de signer la clause de confidentialité à l’entrée de l’amphithéâtre avant la soutenance.

 

Jury

M. Jean-Luc GARDETTE

Professeur, Institut ICCF, Université Blaise Pascal

Rapporteur

M. Frédéric JACQUEMIN

Professeur, Institut de Recherche GeM, Université de Nantes

Rapporteur

Mme Sylvie CASTAGNET

Chargée de Recherche, HDR, Institut P’, Université de Poitiers

Examinateur

M. Jean-Pierre HABAS

Professeur, Institut ICGM, Université de Montpellier

Examinateur

M. Lucien LAIARINANDRASANA

Maître de Recherche, HDR, Centre des Matériaux, Mines ParisTech

Examinateur

M. Jean-François LARCHE

Docteur, Nexans, Lyon

Examinateur

M. Xavier COLIN

Professeur, Laboratoire PIMM, Arts et Métiers ParisTech

Examinateur

 

 

Résumé : L’objectif de cette thèse est d’étudier le vieillissement thermique et prédire la durée de vie d’un jonc composite utilisé comme raidisseur de câbles électriques aériens. En effet, en conditions normales de fonctionnement, la température des câbles est de l’ordre de 80-90°C et, pendant les opérations de maintenance, des pics jusqu’à des températures de l’ordre de 220°C peuvent aussi être enregistrés. L’analyse microstructurale des coupes radiales du jonc après vieillissement dans l’air entre 160 et 220°C met en évidence son endommagement. Lorsque la matrice époxy n’est pas bien réticulée, l’endommagement consiste en une fissuration spontanée (sous l’effet de contraintes induites par le retrait chimique de la matrice) suivie de la thermo-oxydation du cœur du jonc. En revanche, lorsque la matrice est bien réticulée, cet endommagement est remplacé par la formation et l’accumulation de microcavités de gaz dans le cœur du jonc, résultant de la thermolyse de la matrice. A terme, ces microcavités coalescent pour former de larges fissures apparentes. Cette dégradation provoque la baisse progressive du module élastique et, au-delà d’un taux d’endommagement (porosités, fissures) critique, la chute catastrophique des propriétés à la rupture. Sur la base de ces résultats, des relations microstructure/propriétés mécaniques sont établies. Des tests complémentaires par thermogravimétrie couplée à la spectroscopie de masse haute résolution sont réalisés sur des films de matrice pure entre 160 et 240°C sous atmosphère inerte, afin d’élucider le mécanisme de thermolyse et l’origine de la cavitation. La décomposition des liaisons instables du réseau époxy conduit à la formation de trois principaux composés organiques volatils dont de l’eau. Lorsque la concentration de ce dernier dépasse son seuil de solubilité dans la matrice, les premières cavités apparaissent. Sur la base de ces résultats, un schéma mécanistique et un modèle cinétique de thermolyse sont proposés et vérifiés avec succès par gravimétrie.

Mots clés: matrice époxy-anhydride, thermolyse, composés organiques volatils, cavitation, fissuration, modélisation cinétique.

 

THERMAL AGEING OF A PLUTRUDED COMPOSITE ROD

Abstract : This thesis is devoted to the study of thermal ageing and lifetime prediction of a composite rod used to stiffen electrical overhead power lines. The operating temperature of the wire is usually ranged between 80 and 90°C and, during maintenance, temperature can rise up to 220°C for short durations. Microstructural analysis of radial composite cross-sections after ageing between 160 and 220°C in air evidences its damage. When the epoxy matrix is under-crosslinked, the damage consists in a spontaneous cracking (due to stresses induced by the chemical shrinkage of the matrix) followed by the thermal oxidation of the rod core. However, when the matrix is better crosslinked, this damage is replaced by the formation and accumulation of microcavities of gases in the rod core, resulting from the matrix thermolysis. Eventually, these microcavities get connected to form wide apparent cracks. This degradation leads to the progressive decrease of the elastic modulus and, beyond a critical damage (porosities, cracks) fraction, a catastrophic fall of fracture properties. Based on these results, microstructure/properties relationships are established. Complementary tests by thermogravimetry coupled with high resolution mass spectrometry are carried on neat matrix films between 160 and 240°C under inert atmosphere to elucidate the thermolysis mechanism and the origin of the cavitation. The decomposition of unstable linkages in the epoxy network leads to the formation of three major volatile organic compounds including water. When the concentration of this later exceeds its solubility threshold in the matrix, the first microcavities appear. Based on these results, a mechanistic scheme and a kinetic model of thermolysis are proposed and successfully checked by gravimetry.

Keywords : epoxy-anhydride matrix, thermolysis, volatile organic compounds, cavitation, cracking, kinetic modeling.